Lorem ipsum...

« Le virement et le prélèvement sont deux moyens de paiement différents. Le terme change selon la personne qui prend l’initiative du transfert d’argent » (service-public.fr). Dans le cadre du paiement du loyer quels sont donc les avantages de l’un et de l’autre ?

 

Techniquement, quelles différences ? 

L’un et l’autre sont des opérations qui visent au même but :  le transfert d’agent de compte à compte.

La différence réside toutefois dans la personne à l’initiative du paiement. Dans le cas du prélèvement automatique, le paiement est ordonné (après accord du payeur) par la personne qui reçoit l’argent . Dans le cas du virement bancaire, c’est celui qui verse l’argent qui est à l’initiative de l’opération.

 

Choisir le virement bancaire, un vieux classique.

Les visites sont terminées, le bail est signé. Il ne reste plus qu’à attendre le virement du locataire. C’est un scénario bien rodé. Problème: celui-ci peut parfois un peu se faire attendre… Puisqu’il est à l’initiative du locataire, le seul avantage que présente le virement bancaire est donc qu’il ne permet, à posteriori, aucune contestation de celui-ci.

 

Choisir le prélèvement bancaire, une option plus sécurisée.

Il va de soi que le prélèvement bancaire automatisé présente indéniablement l’avantage de diminuer sensiblement le risque de loyers impayés, les petits oublis ou les retards de paiement de la part du locataire. Les paiements étant programmés (et autorisés) en amont par le locataire, le bailleur s’assure que les fonds soient transférés chaque mois du compte bancaire du locataire vers celui du bailleur en temps et en heure.

Unique désavantage : le locataire a la possibilité de contester un prélèvement effectué qu’il n’a pas signé directement auprès de son établissement bancaire. Dans la pratique, dès lors que le propriétaire dispose d’une autorisation de prélèvement et d’un bail, le prélèvement automatisé devient très difficilement contestable.

Présentant la double vertu de la régularité et de la sécurité, il apparait que le prélèvement est la méthode de paiement la plus judicieuse.

 

Comment mettre en place un prélèvement bancaire automatisé sans passer par un gestionnaire de biens ?

Si vous gérez vous-même vos biens, la réponse est simple : en utilisant la bonne boite à outil !  Ommi.manager vous permet justement de mettre en place votre prélèvement automatisé auprès de vos locataires et de collecter facilement vos loyers tous les mois. Vous suivez ainsi en temps réel la progression de vos loyers tout en minimisant le risque d’impayés, d’oubli, ou de retard. Voici d’ailleurs une petite vidéo qui explique comment inviter ses locataires à payer leurs loyers via ommi.

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

Il y a quelques années, l’achat d’un logement était quasi impossible sans avoir recours à un crédit...

Laisser un commentaire