Lorem ipsum...

Comment financer son installation ?

Déménager donne généralement lieu à de nombreuses dépenses qui peuvent véritablement mettre à mal votre budget. Il n’est d’ailleurs pas rare de se retrouver sur la corde raide au lendemain de son déménagement suite à de nombreuses dépenses dans le cadre de son installation. Si vous vous retrouvez dans une telle situation, diverses options s’offrent à vous et nous vous présentons les plus pertinentes dans cet article.

Les organismes de financement spécialisés

Il existe aujourd’hui des plateformes vous permettant de vous financer rapidement et à moindre coût. Cela peut être particulièrement utile pour financer l’installation dans son logement.

Comment ça marche concrètement ?

Obtenir du financement rapidement en ligne est l’une de ces innovations financières qui vous facilitent la vie au quotidien. Avec des structures comme la startup Finfrog, vous pouvez, en seulement 24h, mobiliser la somme dont vous avez besoin pour gérer un imprévu financier. La procédure est toute simple et elle est entièrement dématérialisée.

De façon concrète, il faudra remplir un formulaire d’emprunt sur le site de l’organisme, fournir les pièces justificatives au besoin et vous n’avez plus qu’à attendre un retour en moins de 24h ouvrées pour savoir si le crédit vous est accordé. En cas de réponse favorable, vous n’avez plus qu’à signer le contrat de prêt pour recevoir rapidement les fonds sur votre compte en banque.

Un micro-crédit pour son premier loyer

Plusieurs organismes proposent un crédit en ligne rapide pour gérer les dépenses de votre installation, comme le règlement de votre premier loyer par exemple. C’est une solution pratique à laquelle ont recours de plus en plus de personnes de nos jours, pour faciliter leur installation. En effet, déménager implique souvent de multiples dépenses et certains imprévus qui peuvent épuiser vos économies. Ainsi, un micro-crédit pour financer votre premier loyer vous permet de ne pas vous retrouver avec un retard ou un impayé dès le premier mois.

Par ailleurs, il vous faudra aussi trouver un fournisseur d’énergie et un abonnement internet. C’est autant de factures qu’il vous faudra régler à la fin du mois, en plus de votre loyer. Si vous vous retrouvez dans une situation financière délicate, optez simplement pour un mini crédit qui vous donnera de quoi répondre à votre besoin urgent de trésorerie.

Autres solutions pertinentes pour gérer son installation

Parmi les dépenses récurrentes à faire pour une installation, on note généralement l’achat ou le renouvellement du mobilier et des appareils électroménagers. Comment financer ces divers achats quand on ne dispose pas de suffisamment de ressources et qu’on ne peut, pour une raison ou une autre, recourir au prêt à la consommation.

Pensez d’abord à la récupération. C’est une bonne façon de gérer son installation avec un budget limité. Vos proches et amis peuvent vous fournir quelques matériels d’occasion qui devraient faire l’affaire jusqu’à ce que vous puissiez en acheter de tout neuf. C’est une option pratique et efficace, qui en plus ne vous coûtera pas d’argent.

En outre, de nombreux magasins offrent de nos jours la possibilité de payer en plusieurs fois. S’il s’agit plus d’une facilité de paiement que d’un prêt à la consommation, le résultat est assez similaire. Vous vous équipez et payez en plusieurs mensualités. La procédure pour profiter de cette offre sur les sites qui la propose est globalement simple. Vous n’aurez qu’à choisir cette option lors du paiement pour être redirigé sur un formulaire où il faudra renseigner certaines informations. Votre identité, vos coordonnées bancaires, le nombre de mensualités voulues pour le paiement, les dates de prélèvement, etc.

À toutes fins utiles, sachez qu’il existe des aides au déménagement auxquelles vous pouvez prétendre selon votre situation. Cela peut toujours alléger votre budget et faciliter votre installation. Il s’agit notamment de la prime de déménagement, une aide destinée aux familles nombreuses et qui peut atteindre un montant de 995,54 € pour 3 enfants à charge. À ce montant s’ajoutent en principe 82,96 € par enfant supplémentaire. On note également l’aide du fonds de solidarité pour le logement si vous êtes dans une situation personnelle difficile, et les aides d’action logement.

En l’évidence, vous disposez de multiples options pour optimiser le financement de votre installation. Parmi celles-ci, il vous faudra sélectionner celles qui conviennent le mieux à votre situation ainsi qu’à votre profil personnel, pour une transition en douceur vers votre nouvelle vie.

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

C’est une chose entendue : tous les logements doivent être loués décents et en bon état...

Laisser un commentaire