Lorem ipsum...

Trouver un logement étudiant n’est jamais facile pour les jeunes. Plusieurs facteurs expliquent cette situation. La majorité des étudiants n’ont pas les moyens de se payer le studio de leur rêve. Donc, ils sont obligés de se tourner vers une habitation de moins de 20 m². Les étudiants sont également contraints de se contenter d’une faible allocation du gouvernement.

Logement étudiant et aides financières du gouvernement

De nombreux étudiants paient leur loyer mensuel grâce aux subventions de l’État. Le gouvernement offre une aide financière de quelques euros aux étudiants ayant bénéficié des aides au logement. Pour être éligibles à cette aide, ils doivent remplir certains critères établis par l’administration publique.

Récemment, les mesures prises par le gouvernement ont suscité la colère chez les étudiants. Les pouvoirs publics comptent diminuer de 5 euros les aides personnalisées au logement (APL), l’allocation de logement social (ALS) et l’allocation de logement familial (ALF). Cette mesure est prise dans le but de renflouer les caisses de l’État. Elle entre en vigueur à partir du 1er octobre 2017.

Garantir le confort des étudiants avec la construction de nouveaux logements

L’actuel président a promis lors de sa campagne électorale la construction de 80 000 logements pour les jeunes pendant la durée de son mandat. Dans ce projet, il envisage de construire 60 000 habitations pour les étudiants et 20 000 pour les jeunes actifs.

Ce projet est également un grand défi pour le président de la République, car il représente le double du projet de l’ancien président François Hollande pendant la durée de son quinquennat. Il avait promis de construire 40 000 logements pour les étudiants. À la fin de son mandat présidentiel, il n’a été édifié que 25 000 logements.

À l’heure actuelle, la préoccupation du gouvernement se tourne vers la préparation d’un projet de loi «Habitat, mobilité, logement». Cette loi peut être élaborée en vue de faciliter la construction des logements pour les jeunes.

Logement étudiant: loyer peu abordable pour les étudiants

D’après le résultat d’une enquête menée par le réseau d’agences immobilières Century, le barème des loyers pour un logement étudiant varie d’une ville à l’autre. Selon cette étude, le loyer coûte plus cher à Paris. Dans la Ville lumière, le loyer dépasse 1 200 euros. Si l’étudiant décide de loger dans les zones rurales comme en Aveyron ou des villes comme Calais, Maubeuge, Blois ainsi qu’Agen, le loyer ne coûte pas moins de 300 euros.

Le prix de la location d’un studio est cependant supérieur à 500 euros dans la région Île-de-France. Mais, il est inférieur à 300 euros à Seine-Saint-Denis et en Seine-et-Marne.

Logement étudiant: quel type de logement est le plus prisé par les étudiants?

D’après le résultat d’une étude menée par le site Locat’me, les étudiants sont la plupart du temps à la recherche d’un studio. À cause du coût de la location, ils sont obligés de se contenter d’une surface de moins de 20 m².

Cette enquête a également permis de déterminer la préférence des étudiants. 37% des étudiants veulent trouver une habitation meublée contre 63% qui préfèrent louer un studio vide.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Internet est régulièrement utilisé par les malfaiteurs pour escroquer les gens. Le secteur de...

En France, le droit au logement est un principe qui est accordé à tout le monde, sans distinction...

Pour éviter un éventuel défaut de paiement de loyer, les propriétaires demandent systématiquement...

Laisser un commentaire