Lorem ipsum...

Internet est régulièrement utilisé par les malfaiteurs pour escroquer les gens. Le secteur de l’immobilier n’est pas épargné. Bon nombre de personnes ont déjà été victimes ou approchés par les arnaqueurs qui diffusent de fausses annonces immobilières. Toutefois, on peut reconnaître facilement ces types d’annonces et les éviter. Explications.

Repérer les fausses annonces de vente

Souvent, pour repérer une fausse annonce immobilière, il faut tout simplement faire preuve tout simplement de logique. Un acquéreur qui ne désire pas voir le bien avant de l’acheter peut ainsi sembler louche. Par contre, la personne peut demander les coordonnées bancaires du vendeur, afin de verser un acompte. Il est également plus facile de repérer un arnaqueur grâce au numéro de téléphone qu’il communique. Souvent, l’indicatif du numéro fourni est à l’étranger, le plus souvent au Royaume-Uni, Côte d’Ivoire ou au Bénin. Il peut également s’agir d’un numéro surtaxé commençant par 08. Enfin, il s’agit sûrement d’une fausse acquisition immobilière si l’acheteur demande au vendeur de lui fournir des documents officiels comme sa carte d’identité, son passeport ou son RIB.

Repérer les fausses annonces de location

Le plus souvent, ce type d’arnaque vise les personnes qui recherchent une maison à louer. Dans ce cas, les fausses annonces de location proposent des conditions de location bien plus attractives que celles proposées sur le marché. Cela peut être un loyer anormalement bas. Par ailleurs, le propriétaire présumé n’est jamais disponible et demande souvent une somme d’argent pour envoyer les clés ou pour réserver le bien à louer.

Par ailleurs, l’arnaqueur peut également demander au futur locataire de lui envoyer une somme par mandat cash, sous prétexte de bloquer l’appartement. Certaines techniques plus élaborées touchent le plus souvent les propriétaires. Pour cela, l’arnaqueur envoie par virement une somme supérieure au montant de la location pour ensuite réclamer un trop-perçu. Aussitôt que le propriétaire envoie le montant concerné, le virement a déjà été annulé.

Comment éviter les arnaques aux annonces immobilières ?

Il est facile d’éviter les arnaques aux annonces immobilières frauduleuses. Pour cela, il faut éviter les annonces de location trop alléchantes qui ne correspondent généralement pas au prix du marché. Par ailleurs, il ne faut jamais envoyer de l’argent par mandat cash pour une transaction immobilière. D’ailleurs, il est très difficile de retrouver la trace des transactions effectuées par ces systèmes. Il faut également bien vérifier l’indicatif du numéro de téléphone utilisé par le prétendu locataire ou propriétaire. S’il s’agit d’un indicatif étranger, il ne faut pas donner suite à l’appel ou à l’annonce. En outre, faut absolument éviter d’envoyer des informations personnelles à une personne qu’on a pas encore rencontrée, surtout les informations bancaires (RIB). Enfin, il ne faut jamais accepter le paiement par mandat cash.

Que faire si on est victime d’une arnaque sur une annonce immobilière ?

Malheureusement, il est très difficile de poursuivre les fraudeurs sur une annonce immobilière après avoir constaté qu’on a été victime d’une arnaque. En effet, il s’agit généralement d’annonces diffusées depuis un pays étranger. D’ailleurs, les montants qu’on envoie sur un mandat cash sont difficilement traçables. Dans tous les cas, si l’on reçoit un mail qui s’apparente à une annonce immobilière frauduleuse, il faut le placer dans les spams. Si, par malheur, on a déjà effectué un virement en répondant à l’annonce, il est conseillé de faire immédiatement opposition à tout paiement. Il ne faut pas oublier de réunir les preuves pour une éventuelle poursuite judiciaire.

A propos de l'auteur

Articles similaires

En France, le droit au logement est un principe qui est accordé à tout le monde, sans distinction...

Pour éviter un éventuel défaut de paiement de loyer, les propriétaires demandent systématiquement...

En France, la majorité des jeunes, étudiants, alternants et salariés confondus, peut prétendre à...

Laisser un commentaire