Lorem ipsum...

Établissement d’un dossier de location, signature de bail, demande de prêt et autres aides financières, changement d’adresse : gros plan sur les principales démarches administratives qu’entraîne une location étudiante.

Le dossier de location

Dans la majorité des cas, un dossier de location est demandé à tout candidat locataire avant la signature d’un contrat de location étudiante. En général, il doit comprendre une pièce d’identité valide, un justificatif de domicile, une carte d’étudiant ou un certificat de scolarité et une ou plusieurs attestations de ressources.

Les mêmes documents devront être fournis pour la personne qui se portera caution, à la différence qu’au lieu de la carte d’étudiant, il sera demandé un justificatif d’activité professionnelle.

Ce dossier de location permettra au propriétaire bailleur de s’informer sur la situation de chaque candidat afin d’estimer leur solvabilité.

Le bail

Aussi appelé contrat de location étudiante, le bail est la formalité obligatoire qui stipule les obligations respectives du propriétaire bailleur et de l’étudiant locataire. D’une durée minimale de 9 mois et sans tacite reconduction, il est réalisé en 2 exemplaires suivant un modèle bien précis et doit être signé par les deux parties.

Il est accompagné de :

  • L’engagement écrit de la caution qui confirme avoir connaissance du montant du loyer ainsi que de la nature et de l’étendue de son engagement.
  • L’état des lieux qui comprend les notifications écrites par les deux parties des constatations faites sur l’état du logement.
  • Une assurance logement souscrite par l’étudiant

Dans certains cas, un dépôt de garantie peut aussi être requis.

Les prêts et les aides financières

Plusieurs aides sont disponibles pour le financement d’une location étudiante à savoir :

  • Les aides au logement de la CAF (caisse d’allocation familiale) : l’APL (aide personnalisée au logement) et l’ALS (allocation de logement sociale)
  • L’aide mobili-jeune : à hauteur mensuelle de 100 € pendant un, deux ou trois semestres, elle se destine à tous étudiants de moins de 30 ans suivant une formation professionnelle.
  • Les bourses : de mérite, DEA, DESS, sur critères sociaux…
  • L’avance Loca-pass : prêt à taux zéro qui peut prendre en charge totalement ou partiellement le dépôt de garantie ou la caution.

Pour prétendre à l’une ou à plusieurs de ces aides, l’étudiant locataire doit simplement faire la demande auprès des administrations concernées. Par ailleurs, il peut aussi faire une demande de prêt étudiant auprès de la banque de son choix.

Le changement d’adresse

Après signature du bail de location étudiante, il ne faut surtout pas oublier d’effectuer toutes les démarches administratives nécessaires en lien avec son changement d’adresse à savoir :

  • Prévenir son organisme d’assurance, sa banque, le bureau de poste, les services administratifs de l’université et le service des impôts de son changement d’adresse.
  • La résiliation des abonnements à l’électricité, au gaz et au téléphone de son ancienne adresse et la souscription aux nouveaux abonnements de sa nouvelle adresse.
  • Le transfert des abonnements à des journaux ou à des magazines à sa nouvelle adresse.
  • L’inscription aux listes électorales de sa nouvelle région.

Il est possible d’effectuer certaines de ces formalités en ligne.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Internet est régulièrement utilisé par les malfaiteurs pour escroquer les gens. Le secteur de...

En France, le droit au logement est un principe qui est accordé à tout le monde, sans distinction...

Pour éviter un éventuel défaut de paiement de loyer, les propriétaires demandent systématiquement...

Laisser un commentaire