Lorem ipsum...

Lorsqu’une personne recherche un appartement à louer, elle peut être confrontée à des pratiques douteuses, aux conséquences assez graves. Voici quelques éléments qui vous aideront à éviter les arnaques et les pratiques illégales.

Les documents administratifs à fournir

Il existe une liste de documents administratifs qu’un propriétaire bailleur ou une agence immobilière est en droit de demander à de futurs locataires. Ils devront ainsi introduire dans leur dossier de location une copie de la carte d’identité et une copie de bulletins de salaire, notamment des trois derniers mois. A cela s’ajoutent une copie du dernier avis d’imposition, un RIB, une attestation d’employeur, ainsi qu’une copie de la dernière quittance de loyer. Par ailleurs, le bailleur n’a pas le droit de demander aux locataires une autorisation de prélèvement automatique. Il ne peut également pas leur demander une attestation d’absence de crédit ou un chèque de réservation du bien sélectionné. Cette pratique est illégale. Une visite n’engage en rien le locataire. De plus, la caution demandée ne peut dépasser le montant du loyer mensuel.

Les diverses arnaques à éviter

Des documents illégaux, des arnaques au mandat cash ou des marchands de listes, telles sont les mauvaises pratiques en location des professionnels de l’immobilier et des bailleurs. D’après une enquête émise par l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement, l’escroquerie au mandat Cash est l’arnaque la plus en vogue et la plus courante. En consultant des sites destinés aux annonces immobilières, l’internaute trouve de fausses annonces en direct. Un dépôt de garantie d’une centaine d’euros, envoyé via un mandat cash, est demandé avant même la première visite du logement. Il faut également se méfier des annonces jugées « trop belles ».Par exemple, une annonce mettant en avant un immense appartement, dans un quartier branché, à un prix très bas, est certainement une arnaque. Signalez également aux autorités ceux qui vous joignent par message, en vous demandant de rappeler un numéro suivi d’un code ou un numéro à l’étranger.

Les pratiques illégales

La recherche d’un logement adapté à ses besoins et au prix voulu relève souvent du parcours du combattant. Les agents immobiliers et bailleurs indélicats en profitent pour escroquer les candidats à la location et commettent bien souvent des pratiques illégales. L’une des pratiques les plus fréquentes est une incitation à la corruption, via des arrangements financiers, de la part des propriétaires pour garantir l’acceptation d’un dossier. Parfois, ce sont les candidats locataires mêmes qui sont à l’origine des dessous de table, lassés de leurs recherches infructueuses. Depuis une loi datant du 5 mars 2007, un agent immobilier ou un bailleur n’a également plus le droit de demander un montant de caution dépassant un mois de loyer. Malheureusement, beaucoup ignorent l’existence de cette loi et demandent une somme pouvant aller de six mois à douze mois de loyer.

Quelques recommandations à suivre avant la signature d’un bail

Avant de signer un contrat de bail, il faut bien décrypter la description du bien en question, à l’instar des nombreuses abréviations intégrées dans les descriptifs sur internet. Ensuite, il est important de bien maîtriser le vocabulaire spécifique, comme le mot « coquet », ayant pour synonyme « petit ». La mention « quartier calme » signifie quelquefois que l’habitation se trouve dans un secteur éloigné de tout commerce ou transport. Il faut également bien se renseigner sur le bien immobilier avant la visite. Souvent une information gardée sous silence n’est pas adaptée à vos besoins, comme les nuisances, l’exposition ou le type de chauffage. Evitez également de payer une réservation du logement et autres frais illégaux, enfin, les différents diagnostics obligatoires concernant l’état du logement, doivent être disponibles.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Internet est régulièrement utilisé par les malfaiteurs pour escroquer les gens. Le secteur de...

En France, le droit au logement est un principe qui est accordé à tout le monde, sans distinction...

Pour éviter un éventuel défaut de paiement de loyer, les propriétaires demandent systématiquement...

Laisser un commentaire