Lorem ipsum...

L’avenir de l’immobilier : quitter Paris pour vivre dans les banlieues environnantes

Depuis quelques années, environ un million de Franciliens ont décidé de quitter Paris pour ses environs. Zoom sur la réalité en matière d’investissement immobilier dans les banlieues proches de la capitale.

L’immobilier à Paris, économiser en fonction du quartier

Paris continue de faire rêver, notamment pour les particuliers désirant investir dans l’immobilier locatif. En général, les quartiers populaires parisiens sont plus rentables par rapport aux quartiers chics. Ainsi, la zone la plus rentable se situe entre Front Populaire, Porte de la Villette et Riquet au nord de la capitale. Un investissement locatif au niveau de cette zone requiert en moyenne 17,7 ans afin d’être rentabilisé. Par ailleurs, les différences de coût au m² à l’achat expliquent en général les écarts de rentabilité locative. L’écart de coût à l’achat est plus important que celui du loyer. Par exemple, la différence de prix au m² à l’acquisition entre le 7e et le 19e arrondissement s’élève à 88 %, pour un écart de loyer de 27% au m².

A savoir sur l’investissement immobilier dans les banlieues proches

En dehors de Paris, les zones les plus populaires sont Créteil, où l’investissement est rentable après 16,7 ans et Pantin-Bobigny, après 17,3 ans, d’où la possibilité de réaliser de bonnes affaires dans les banlieues périphériques. Celles-ci sont en effet amenées à offrir un cadre de vie très attractif. Sur le plan économique, quitter Paris pour acheter un bien en banlieue permet de faire baisser considérablement la facture. En effet, les prix qui y sont pratiqués restent raisonnablement inférieurs à ceux de la capitale. Les villes périphériques offrant un bon compromis entre qualité de vie, sécurité, présence d’espaces verts, tranquillité, commerces, universités et transports rapides sont également très recherchées. Il s’agit notamment de Vincennes ou Charenton-le-Pont. Par ailleurs, les Franciliens adaptent leur investissement selon le revenu, la situation familiale et professionnelle.

Les bonnes affaires immobilières dans les banlieues proches de Paris

Les bonnes affaires immobilières sont vraiment rares à Paris, ceci est du à la flambée des prix. Cependant, ces quelques pistes vous aideront à investir de manière judicieuse. Située dans le sud-ouest de Paris, à 15 km, Massy propose des tarifs moins chers, avec un prix au m² à 4 200 €. Bagneux, dans les Hauts-de-Seine, est une autre ville périphérique offrant de bonnes affaires. Elle offre en effet des prix accessibles aux accédants à la propriété, avec un coût au m² estimé autour de 5 500 €, notamment pour des biens neufs. Se trouvant à environ trois kilomètres de la capitale, Romainville est une autre ville de banlieue propice à l’investissement immobilier. Avec un prix moyen de 5000 € le m², cette localité périphérique est idéale pour acheter un premier bien à un coût maîtrisé.

Les critères de sélection avant de vivre en périphérie de Paris

Pour s’offrir une meilleure qualité de vie près de Paris, il faut établir une liste mettant en exergue vos critères de sélection. Il faut ainsi commencer par repérer les banlieues correspondant à votre budget. Pour cela, déterminez votre budget logement, puis la surface minimum recherchée en banlieue. Vous obtenez au final le bon tarif au mètre carré. Pensez également à étudier la distance entre la commune et votre lieu de travail. Il s’agit d’évaluer le trajet que vous êtes prêt à concéder chaque jour en voiture ou en transports en commun. Étudier la distance de la banlieue en fonction des adresses importantes est un autre critère à considérer, à l’exemple d’un lieu de loisirs particulièrement apprécié. La recherche d’un bien immobilier précis peut enfin vous aider à choisir la banlieue idéale.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Internet est régulièrement utilisé par les malfaiteurs pour escroquer les gens. Le secteur de...

En France, le droit au logement est un principe qui est accordé à tout le monde, sans distinction...

Pour éviter un éventuel défaut de paiement de loyer, les propriétaires demandent systématiquement...

Laisser un commentaire