Lorem ipsum...

En France, la majorité des jeunes, étudiants, alternants et salariés confondus, peut prétendre à des aides au logement de la part de la CAF (Caisse d’allocations familiales) dont notamment l’APL et l’ALS. Mais quelles sont donc les différences entre ces deux aides ? À combien s’élèvent-elles et quelles en sont les conditions et les modalités d’attribution ?

APL et ALS : quelles sont les différences ?

L’APL (aide personnalisée au logement) et l’ALS (allocation de logement à caractère social) sont toutes deux des aides au logement auxquelles les jeunes peuvent prétendre pour alléger leur quittance de loyer.

Directement versée aux bailleurs, l’APL concerne surtout les logements conventionnés situés en métropole et est dédiée aux étudiants vivants seuls, en couple, avec ou sans personne à charge.

Quant à l’ALS, elle concerne les foyers, les cités universitaires, les studios, les appartements et les maisons. Elle peut être attribuée aux étudiants vivants seuls, en couple, avec ou sans personne à charge qui ne sont pas allocataires des autres aides de la CAF à savoir l’APL et l’ALF (allocation de logement à caractère familiale).

Comment se calcule le montant de l’APL et de l’ALS ?

Le montant des aides au logement de la CAF, dont entre autres l’APL et l’ALS pour les jeunes, diffère d’un allocataire à un autre. Et pour cause, il dépend de plusieurs critères à savoir :

  • Les revenus du prétendant à l’aide, plus précisément de ses revenus au cours de l’avant-dernière année précédant la demande d’allocation.
  • De la composition du foyer et du nombre de personnes à charge.
  • Du montant du loyer.
  • De la nature du logement et de sa situation géographique. En effet, les plafonds retenus pour le calcul ne seront pas les mêmes selon la localisation du logement.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’APL ou de l’ALS ?

Il existe quelques prérequis indispensables pour pouvoir bénéficier des aides au logement de la CAF, et ce, que soit pour l’APL ou l’ALS pour les jeunes. En effet, il faut que :

  • Le prétendant à l’aide soit titulaire d’un bail de location.
  • Le logement soit utilisé en tant que résidence principale.
  • Le logement ait une superficie minimale de 9 m² s’il est occupé par une personne seule et de 16 m² s’il est occupé par un couple.
  • Les revenus du prétendant à l’aide ne dépassent pas un certain plafond.

Comment sont attribuées l’APL et l’ALS pour les jeunes ?

Pour se voir attribuer l’APL ou l’ALS pour les jeunes, le prétendant doit avant tout effectuer une demande auprès de la CAF de son département. Pour ce faire, il doit remplir, dater, signer et renvoyer un formulaire à retirer auprès d’une des antennes de la CAF ou à télécharger sur le site de l’organisme. Ce sera à la CAF de décider de l’aide au logement à allouer au demandeur selon les éléments indiqués dans le formulaire en question.

Si le prétendant à l’aide remplit les conditions d’attribution des allocations, il touchera le premier versement le mois suivant la déposition de la demande. Pour les étudiants, le versement des aides est automatiquement suspendu chaque début du mois de juillet, sauf pour ceux qui informent préalablement la CAF qu’ils occupent leur logement même en été.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Internet est régulièrement utilisé par les malfaiteurs pour escroquer les gens. Le secteur de...

En France, le droit au logement est un principe qui est accordé à tout le monde, sans distinction...

Pour éviter un éventuel défaut de paiement de loyer, les propriétaires demandent systématiquement...

Laisser un commentaire