Lorem ipsum...

Tout savoir sur l’investissement locatif

L’investissement locatif est une solution de placement. D’ailleurs, il s’agit de l’un des placements les plus prisés par les Français pour sa fiabilité et sa rentabilité. Tout ce qu’il faut savoir sur ce type d’investissement en quelques lignes.

Les bonnes raisons d’investir dans l’immobilier locatif

Investir dans l’immobilier locatif comporte plusieurs avantages à court, moyen et à long terme. En effet, dans un premier temps, il peut s’agir d’une source de revenus locatifs grâce aux loyers. Ensuite, le propriétaire peut décider de reprendre le logement pour son usage personnel ou familial. Il peut également le revendre pour espérer faire une plus-value ou le transmettre à ses enfants.

Par ailleurs, les avantages à terme d’un tel investissement peuvent également dépendre d’une stratégie d’investissement réfléchie. Ainsi, en fonction de cela, il est possible de choisir le bon emplacement pour obtenir une meilleure rentabilité.

Comment investir dans l’immobilier locatif ?

Comme mentionné précédemment, un bon investissement locatif nécessite une bonne stratégie pour assurer une meilleure rentabilité. Pour cela, il faut arriver à se mettre à la place du futur locataire, notamment en fonction de ses besoins et de ses attentes. Par exemple, si l’on pense atteindre les familles, on peut investir dans un logement proche d’une école ou d’une crèche.

Il est également important d’analyser le marché avant d’investir. C’est-à-dire qu’il est bon de savoir dans quelles villes ou localités investir en fonction des demandes locatives d’une région donnée.

Par ailleurs, il faut savoir que l’investissement sur les petites surfaces affiche une meilleure rentabilité. Mais il est également risqué étant donné que les locataires ont tendance à partir plus vite. Le propriétaire sera ainsi obligé de procéder sans doute plus souvent à des travaux de remise en état.

On peut également investir, soit dans le neuf soit dans l’ancien, le neuf étant plus cher. Toutefois, les prix des loyers restent généralement les mêmes. Par ailleurs, sous certaines conditions ces investissements dans l’ancien et dans le neuf font bénéficier de dispositifs de réductions fiscales.

Où trouver le financement pour investir ?

En sollicitant un crédit pour un investissement locatif, on peut bénéficier d’un effet de levier du crédit. Ainsi, on peut acquérir un bien au-delà de ses propres moyens. Ainsi, au final, ce sont les loyers qui vont financer le remboursement de l’investissement.

Le crédit immobilier est le mode de financement le plus adapté à l’investissement locatif, notamment si l’on veut bénéficier de déductions fiscales. En effet, les intérêts sont déductibles des revenus locatifs. Par ailleurs, l’investissement locatif augmente l’effort d’épargne.

Si l’investisseur dispose d’un apport personnel, il peut bénéficier d’un prêt immobilier avec un meilleur taux d’emprunt. De cette manière, il est possible que le montant des loyers soit équivalent à celui des remboursements.

Comment choisir le locataire et le montant du loyer ?

Pour trouver un locataire, il est possible de passer des annonces sur des sites spécialisés. Il est important bien entendu de demander aux aspirants locataires le montant de leurs revenus. En général, celui-ci doit au moins représenter trois fois le montant du loyer. Pour plus de sécurité, on peut également leur demander de déposer une caution de garantie qui correspond à un mois de loyer. On peut également opter pour une demande de caution solidaire pour laquelle un tiers va garantir le paiement du loyer en cas de problème.

Pour fixer son loyer, il est possible de se conformer aux prix pratiqués sur le marché sur les sites d’annonces d’offres locatives. Par ailleurs, la loi Alur a fixé le montant plafond des loyers depuis 2014 en fonction de la situation géographique des logements.

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

« Le virement et le prélèvement sont deux moyens de paiement différents. Le terme change selon la...

Laisser un commentaire