Lorem ipsum...

Comment survivre en coloc

Locataires  /   /  Par Dov

On a vu L’Auberge Espagnole, on a passé des soirées entières devant Friends, on a ri devant Petits Meurtres entre amis. Et maintenant, voilà que notre tour est arrivé : la coloc, on ne va plus la regarder tranquille sur son canapé, on va la vivre ! On connaît tous ses avantages : un loyer moins élevé et les joies de la vie à plusieurs. Toutefois, pour éviter que l’expérience ne se transforme en scène de Massacre à la tronçonneuse, voici quelques conseils.

Bien choisir son coloc

Comment survivre en coloc 1

« Lorsque tu sacrifies un agneau et que tu extirpes son cœur chaud à mains nues, est-ce qu’il t’arrive d’invoquer Lucifer ? » Petits Meurtres entre amis

Premier point essentiel : avec qui va-t-on vivre ? Attention à la coloc entre meilleurs amis : vivre ensemble peut renforcer une amitié comme la briser. On a tous en tête l’histoire de deux super copains qui sont devenus les pires ennemis du monde après deux mois de vie commune. Ce qui compte, c’est que ton ami(e) et toi ayez les mêmes habitudes de vie et la même façon de voir la coloc. L’extrême opposé – vivre avec de parfaits inconnus avec qui on a seulement échangé quelques messages sur fb – n’est pas non plus conseillé (on risque de se retrouver avec un de ceux-là : Top 10 des pires colocs). Plusieurs rencontres préalables sont alors nécessaires. Durant ces entretiens, il ne faudra pas hésiter à poser les questions importantes pour cerner quel type de coloc tu as en face de toi : un amoureux de la vie en communauté à la recherche d’une vie de famille ou un ermite qui cherche uniquement quelqu’un pour partager son loyer. Et surtout sois naturel, n’aie pas peur de parler de tes petites habitudes (sauf si tes habitudes c’est de ramasser des pigeons morts dans la rue que tu empailles ensuite dans ta chambre).

Se mettre d’accord sur quelques règles essentielles

Comment survivre en coloc 2

Le frigo de L’Auberge espagnole

On n’a pas forcément envie que notre frigo ressemble à celui de L’Auberge espagnole, ni de se taper le ménage pour quatre. Il est donc important d’établir dès le début une répartition des tâches : qui fait quoi ? à quel moment ? Tout doit y passer : faire les courses, nettoyer la salle de bain, sortir les poubelles… Un petit tableau collé sur la porte du frigo permettra de bien clarifier les choses. Il ne faut pas oublier de parler horaires de salle de bain pour ne pas se retrouver à avoir à se brosser les dents dans la cuisine 2 minutes avant de partir. Côté budget, c’est bien connu, « les bons comptes font les bons amis ». De la connexion internet aux produits ménagers, il est donc essentiel de définir qui paye quoi.

Faire preuve de tolérance et partager des moments ensemble

Comment survivre en coloc 3

Et pourquoi pas regarder Friends ensemble (vous pouvez aussi faire l’avion, mais ça nous semble plus dangereux)

La coloc est surtout une affaire de compromis. Que ce soit par rapport à la propreté, au bruit ou aux soirées organisées, il ne faut pas tout accepter mais il faut savoir faire preuve de souplesse. Surtout, il faut s’accorder des moments de partage : on sera forcément plus cool et plus sympa avec quelqu’un avec qui on a partagé quelques bières.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Internet est régulièrement utilisé par les malfaiteurs pour escroquer les gens. Le secteur de...

En France, le droit au logement est un principe qui est accordé à tout le monde, sans distinction...

Pour éviter un éventuel défaut de paiement de loyer, les propriétaires demandent systématiquement...

Laisser un commentaire