Lorem ipsum...

Gros plan sur le rachat de crédit immobilier, cette solution financière dédiée particulièrement aux emprunteurs en situation de surendettement, mais qui permet aussi d’améliorer les conditions d’un prêt en cours de remboursement.

Qu’est-ce que le rachat de crédit immobilier ?

Mis en place afin de remédier aux situations d’endettement excessif de l’emprunteur, le rachat de crédit immobilier est une opération financière qui consiste au regroupement de tous les prêts en cours d’un foyer en un seul. Il peut aussi s’agir du réajustement d’un crédit existant en profitant de conditions avantageuses, comme un taux de crédit plus bas, comme c’est le cas actuellement par exemple.

Aussi connue sous le nom de regroupement de crédit immobilier, cette démarche permet de renégocier les conditions d’un prêt afin d’obtenir des mensualités allégées ou un délai de remboursement plus long.

Si son principal avantage est d’assainir les finances, il simplifie aussi considérablement le remboursement du ou des crédits immobiliers qui se fait en une mensualité et auprès d’un même établissement de prêt.

Quels sont les frais engendrés par un rachat de crédit immobilier ?

Comme toute transaction bancaire, le rachat de crédit immobilier est assorti de certains frais dont notamment :

  • Les frais de dossier qui selon les banques peuvent s’élever de 1 à 7 % du montant racheté, mais qui sont dans la plupart des cas, négociables.
  • Les indemnités de remboursement anticipé (IRA) qui équivalent généralement à 6 mois d’intérêt de prêt, mais qui n’excèdent en aucun cas les 3 % du capital restant dû.
  • Les frais de garantie qui englobent les coûts de la souscription à de nouvelles garanties, mais aussi les frais de main levée en cas d’éventuelle hypothèque ou de privilège de prêteur de deniers en cours.

Où peut-on effectuer un rachat de crédit immobilier ?

Il est possible d’effectuer un rachat de crédit immobilier auprès de sa banque de prêt ou auprès d’une autre banque concurrente. Le choix se fera surtout en fonction des avantages que chacune de ces 2 options présentes. En optant pour une nouvelle banque, le taux d’intérêt proposé sera certainement plus avantageux. Toutefois, il faudra s’acquitter des indemnités de remboursement anticipé auprès de sa banque de prêt initial.

En décidant de se faire racheter son prêt immobilier auprès de sa banque de prêt initial, le nouveau taux d’intérêt proposé ne sera pas obligatoirement aussi avantageux que celui proposé par les concurrents. Cependant, il n’y aura pas besoinde payer les pénalités de remboursement et une certaine marge sera accordée dans la négociation des frais de dossier.

Quelles sont les précautions à prendre avant de procéder au rachat de crédit immobilier ?

Si le rachat de crédit immobilier présente incontestablement des avantages significatifs, il ne faut pas oublier que les frais qui y sont liés peuvent aussi être assez conséquents. Pour que cette opération soit profitable pour l’emprunteur, il faut s’assurer que :

  • Le taux d’intérêt de prêt proposé et le taux d’intérêt de prêt initial présentent

une différence d’un point au minimum.

  • Le capital restant dû est encore assez important (au moins 50 000 €).
  • Le délai de remboursement restant est plus grand que la durée de remboursement écoulée.
  • La somme du prêt rachetée est assez importante, car le remboursement des intérêts de prêt est généralement plus élevé durant les premières années de remboursement du prêt.
A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

De nombreuses conditions de forme et de fond doivent être respectées quand on donne congé à son...

Laisser un commentaire