Lorem ipsum...

La location pour les étudiants

Du fait de son statut quelque peu particulier, la location pour les étudiants revêt certains éléments qui la différencie d’une location classique de longue durée. Cela tient d’abord à la durée du bail, mais aussi aux conditions de congé. Détails des règles applicables.

La location location pour les étudiants : vide ou meublée

De façon générale, la location vide et la location meublée ne sont pas régies par les mêmes règles juridiques et fiscales. En effet, au regard de la loi, le locataire peut rester pour une durée plus longue dans une location vide, car il devra meubler son appartement. Une précision est toutefois à faire. La location vide ne s’entend pas au sens strict. En location vide, il est possible que le logement dispose de certains meubles ou encore d’une cuisine équipée. Cette solution est d’ailleurs plus pratique dans la mesure où l’étudiant ne sera pas contraint d’apporter tous ces mobiliers. En revanche, dans une location meublée l’habitation doit disposer de tous matériels et meubles nécessaires à la vie courante.

La location pour les étudiants : durée du bail et préavis en cas de congé.

Si en règle générale, la location classique est faite pour une durée de 1 an renouvelable, le contrat relatif à la location pour les étudiants est d’une durée de 9 mois sans renouvellement possible, soit la durée d’une année scolaire. Surtout en cas de location meublée. Ainsi, en accordant la location meublée à un étudiant, les deux parties connaissent à l’avance la durée du bail. Le bailleur pourra alors récupérer son logement après la durée prévue. Ce type de location permet également aux parties de se dispenser de l’obligation de préavis. Pour la location vide, la durée du contrat sera de 3 ans renouvelables, par tacite reconduction. Cette durée s’applique lorsque la location se fait de particulier à particulier. Si le bailleur est une personne morale, la durée du contrat sera de 6 ans renouvelables. En ce qui concerne le préavis du locataire, en location meublée celui-ci s’élève à un mois est peut se faire à n’importe quel moment du bail. Dans le cas d’une location vide, la durée du préavis sera de 3 mois.

La colocation pour étudiants : une formule économique

La location engage bien entendu des charges lourdes pour les étudiants. C’est pourquoi certains d’entre eux optent pour la colocation. Grâce à la colocation pour étudiants, ces derniers pourront réduire considérablement leurs frais de logement. À l’heure actuelle, la loi ne fait pas de distinction sur le fait que la colocation pour les étudiants soit vide ou meublée. Par conséquent, elle est régie par les mêmes conditions qu’une colocation classique, à savoir : la clause de solidarité et d’indivision des colocataires.

La location d’une chambre chez l’habitant 

Si le logement en colocation peut s’avérer être quelque peu risqué, certains étudiants choisissent de louer une chambre chez un habitant. Ce type de location est d’ailleurs particulièrement rentable pour les deux parties. Dans ce cas, c’est le contrat standard de type location meublée qui sera signé. C’est-à-dire que le bail sera signé pour une durée de 9 mois, voire 1 an. Sous réserve toutefois que la chambre louée soit dotée des meubles nécessaires à la vie de l’étudiant. Par ailleurs, le bailleur sera tenu de partager ses équipements sanitaires privatifs si l’étudiant n’en a pas à sa disposition.

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

De nombreuses conditions de forme et de fond doivent être respectées quand on donne congé à son...

Laisser un commentaire