Lorem ipsum...

Surtaxe sur les résidences secondaires et les logements vacants à Paris

Le Conseil de Paris, sous l’impulsion d’Anne Hidalgo, a pris la décision d’augmenter sensiblement la surtaxe d’habitation 2017 sur les résidences secondaires et les logements vacants jusqu’à 60% (contre 20% jusqu’à présent).

L’équipe d’Anne Hidalgo affirme que la surtaxe de 20% n’était pas suffisamment dissuasive dans la mesure où le nombre de résidences secondaires a augmenté de 43% au cours des 15 dernières années pour atteindre le nombre de 107.000 en 2014 selon l’INSEE contre 1,1 million de résidences principales.

Cette surtaxe de la taxe d’habitation vise à inciter les propriétaires à mettre en location leurs logements vacants, ou à pousser les propriétaires de résidences secondaires à vendre leur bien afin d’accroître l’offre de biens dans un marché qui en manque cruellement.

Pas sûr que cela marche, pour autant cette surtaxe ne manquera d’alimenter les caisses de la ville, à hauteur de 63.000 d’euros selon les premiers calculs..

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

De nombreuses conditions de forme et de fond doivent être respectées quand on donne congé à son...

Laisser un commentaire