Lorem ipsum...

Pour économiser sur le loyer, beaucoup de jeunes veulent devenir propriétaires. Même si les emprunteurs ont moins de 35 ans, les banques ne sont pas réticentes aux demandes de crédit immobilier des jeunes du moment que leurs dossiers correspondent à leurs attentes.

Quels types de logements?

En tenant compte de la baisse du taux de crédit, les jeunes sont désormais convaincus que l’achat serait plus avantageux que la location et de plus en plus de jeunes rêvent de devenir propriétaires. En général, les jeunes optent pour des logements situés à proximité de leurs familles. Selon les sondages de l’institut CSA, les petites villes et les villages sont plus sollicités que les grandes villes. Les jeunes veulent des logements spacieux, près des commerces et des transports. Les conditions d’achat et les étapes à suivre sont nombreuses et difficiles, 61% des futurs jeunes propriétaires s’adressent aux agences immobilières pour trouver une habitation adaptée à leur budget.

Pourquoi les banques sollicitent-elles les jeunes emprunteurs?

Les jeunes emprunteurs sont bien accueillis par les banquiers. Ils représentent une clientèle pour l’avenir, ils restent ouverts à divers projets. Les banques proposent ainsi des taux de crédit intéressants pour attirer l’investissement des jeunes propriétaires. Les tarifs sur les cotisations des assurances sont amoindris, les jeunes emprunteurs étant moins exposés aux risques de maladies et de décès. Les banques imposent toutefois des conditions particulières avant d’accepter un crédit immobilier aux moins de 35 ans. Elles vérifient le revenu financier et l’apport personnel du client. Elles sont attentives au mode de gestion financier, il faut par exemple, éviter les virements à l’étranger qui peuvent signifier que le créditeur possède un compte caché. Dans le domaine professionnel, l’ancienneté ainsi que le sérieux de l’emprunteur sont également exigés par les banques.

Bons plans pour devenir un jeune propriétaire

Le revenu insuffisant reste le principal facteur d’empêchement pour les jeunes emprunteurs. L’État a mis en place des mesures qui simplifient l’investissement des jeunes pour leur premier logement. Le prêt à taux zéro ou PTZ permet de financer 40% du prix du logement sans frais de dossier ni intérêt. En 2016, les conditions d’obtention du PTZ ont par ailleurs connues quelques assouplissements pour faciliter son acquisition. Si vous travaillez dans une entreprise ayant plus de 10 salariés, vous pouvez bénéficier d’un prêt action logement. II est d’autre part conseillé de disposer d’un apport personnel pour multiplier ses chances d’acquérir un crédit immobilier. Pour limiter les risques de refus, l’idéal serait d’emprunter en couple. Tous les avantages comme les taux de crédit réduits ou le PTZ seraient ainsi doublés.

Éviter les pièges

Pour éviter les tromperies pendant la recherche d’une acquisition immobilière, éviter les petites annonces qui ne reflètent pas toujours le tarif réel du logement proposé. Avant d’acheter, vérifiez l’emplacement du logis et consultez le compte rendu des dernières assemblées générales pour connaître les éventuelles réparations à prévoir et les défaillances techniques de l’habitation dans le cas d’une copropriété. Si vous comptez devenir propriétaire, il est préférable d’envisager une prochaine revente, optez pour un emplacement non loin du centre-ville. Ne pas oublier de vérifier le bilan thermique du logement mis en vente pour économiser sur les factures énergétiques.

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

De nombreuses conditions de forme et de fond doivent être respectées quand on donne congé à son...

Laisser un commentaire