Lorem ipsum...

La mérule est une espèce de champignon lignivore, devenue célèbre à cause des importants dégâts qu’il occasionne dans les habitations.

La mérule, un champignon lignivore particulièrement dévastateur

La mérule plus communément appelée « champignon de maison » est sans conteste le champignon le plus dévastateur de la famille des lignivores. Très présente dans les habitations, ce champignon de maison s’attaque au bois présent dans les zones humides, confinées et particulièrement obscures de la maison. Généralement, la mérule s’installe dans les charpentes avant de se propager dans tout le bâti. C’est pourquoi elle se fait également appeler « champignons des charpentes ». Très virulente, elle va jusqu’à se faufiler dans la maçonnerie pour atteindre la moindre partie en bois du logement. Elle ronge, de ce fait, toutes les structures en bois jusqu’à ce qu’elles s’effondrent totalement.

Les facteurs favorisant sa prolifération

Le champignon des charpentes ne peut se développer que si certaines conditions sont réunies. Parmi ces éléments, il y a le taux d’humidité qu’il est possible de calculer via un hygromètre. Un taux d’humidité de 22 % est particulièrement propice à son développement. De même, une température variant entre 20° et 26 °C est considérée comme idéale à sa prolifération. La mérule est par ailleurs très présente dans les espaces non aérés, confinés, renfermés et sombres. Ces espaces sont généralement difficiles d’accès, ce qui facilite davantage son développement. La mérule a tendance à se développer immédiatement après des dégâts des eaux. C’est pourquoi, après ce type d’événement, il est conseillé de demander l’aide de professionnels pour inspecter le moindre recoin de la maison.

Protéger efficacement son habitation de ce champignon

Se protéger de la mérule est facile. D’une manière générale, il suffit de savoir garder sain l’ensemble de sa maison. Pour ce faire, il est important de veiller à ce que chaque pièce de la maison soit parfaitement ventilée, surtout celles qui sont forcément sujettes à l’humidité. C’est le cas de la cuisine, de la cave et de la salle de bain. Les grilles d’aération ne doivent jamais être obstruées. Pour éviter le développement de la mérule, il est essentiel d’être attentif aux moindres traces d’humidité. S’il y en a, il est primordial d’en détecter rapidement l’origine et d’y pallier. Un entretien régulier des parties en bois via différents produits adaptés prévient en outre l’apparition de champignons comme la Mérule. Côté stockage, il est conseillé d’éviter d’entreposer les stères dans la cave, surtout si elle n’est pas correctement aérée.

Un champignon à l’origine de beaucoup de dégâts

La mérule se développe en se nourrissant de la cellulose du bois. Le bois victime d’attaque de mérule change progressivement de couleur, s’effrite avant de devenir mou et d’être réduit en poudre. Une fois installé dans une zone précise, le champignon de maison s’attaque progressivement à toutes les structures en bois de la maison via sa pourriture cubique. Il s’immisce dans les murs, se propage et peut à la longue finir par provoquer un effondrement de l’habitation. Attention, contrairement à certaines idées reçues, l’eau de javel ne tue pas ce champignon, mais accélère son développement. Le grattage permet en outre de libérer les spores et contribue donc à favoriser sa prolifération.

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

De nombreuses conditions de forme et de fond doivent être respectées quand on donne congé à son...

Laisser un commentaire