Lorem ipsum...

Pour gagner l’attention d’un acquéreur potentiel, il est primordial de soigner la qualité d’une annonce immobilière. Elle doit donner envie à l’acheteur d’acquérir le bien et de contacter immédiatement le vendeur après avoir visualisé toutes les photos de la maison.

Bien décrire son bien immobilier

Avec le développement d’internet, il est devenu plus facile de vendre son bien immobilier. Internet permet aux agents immobiliers de mettre en avant les atouts de la maison, car il n’est pas limité en nombre de mots.

Pour séduire un acheteur potentiel, l’annonce immobilière doit présenter les différents atouts de la maison. Le vendeur ne doit pas oublier de mentionner la superficie totale et la superficie de l’immeuble en loi Carrez, le nombre de pièces, la surface, la qualité de l’isolation et tous les points positifs. Il est aussi conseillé d’informer l’acheteur sur la proximité du logement avec les commerces, les transports et les établissements scolaires ainsi que les transports en commun. Tous ces détails permettent de pousser l’acquéreur à l’achat.

N’oubliez pas d’indiquer dans l’annonce le prix de l’immeuble. Il est conseillé de s’informer sur le prix du marché afin de définir son prix. Si un acquéreur s’intéresse un logement, il se renseignera sur le coût d’un appartement similaire dans la région.

Soigner le contenu de l’annonce

Pour capter l’attention d’un acheteur, il est inutile de submerger l’annonce avec des informations superflues. Allez directement à l’essentiel. Sur internet, l’acquéreur n’a pas souvent le temps de passer au crible tous les détails. Il jette simplement un coup d’œil à l’annonce. Si l’offre l’intéresse, il contacte l’agence ou envoie un e-mail.

Le vendeur doit également rester honnête lors de la rédaction pour éviter de décevoir l’acheteur au moment de la visite. Par exemple, évitez de dire dans l’annonce maison avec de belles grandes chambres si chaque pièce mesure 9 m².

Privilégier les photos

À l’ère du numérique, les photos ont plus d’importance que le texte. Pour pousser l’acheteur à l’achat, il est conseillé de publier plusieurs images du bien immobilier. Prenez des photographies de chaque pièce sous des angles différents afin que l’acquéreur se fasse une idée précise de son futur logement.

Pour que les photos mettent en valeur l’immeuble, prenez-les par un temps ensoleillé. La lumière du soleil permet de présenter les différents atouts de la maison.

Il est conseillé de retravailler la qualité de chaque photo avec des logiciels de traitement d’image. Grâce à ces programmes, vous avez plus de chance de capter l’intérêt de l’acheteur.

Quelques erreurs à éviter dans une annonce immobilière

Certaines formules utilisées dans l’annonce font parfois fuir l’acheteur. Évitez les fautes d’orthographe quand vous rédigez. Certains acquéreurs sont minutieux, ils ne supportent pas de voir des fautes grammaticales dans un texte. Évitez également les abréviations, car tout le monde ne connaît pas leur sens.

Soignez la présentation du texte. Une annonce sans ponctuation ni saut de ligne ne donne pas envie de lire.

Évitez d’utiliser les formules qui font fuir les acheteurs dans votre annonce. Ne dites pas que la maison est à rafraîchir. Ce mot insinue que l’immeuble requiert des travaux de rénovation. Il est également conseillé de bannir la formule «quartier animé». Cela signifie que le logement se trouve dans un environnement très bruyant.

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

De nombreuses conditions de forme et de fond doivent être respectées quand on donne congé à son...

Laisser un commentaire