Lorem ipsum...

Extension latérale, extension en hauteur, extension par excavation : il existe diverses solutions d’aménagement pour agrandir sa maison. Cependant, avant d’en choisir une, il est important de prendre en compte la configuration de sa maison, son budget, mais aussi et surtout les règles locales d’urbanisme et les éventuelles obligations qui y sont liées.

Les solutions d’extension latérale

Contigüe ou annexe, l’extension latérale est certainement la solution d’aménagement la plus utilisée pour agrandir sa maison. Toutefois, elle implique d’avoir un terrain suffisamment grand pour la mettre en œuvre. Elle nécessite aussi souvent la création ou la modification d’ouvertures pour joindre le volume existant et l’extension.

Parmi les solutions d’extension latérale contigüe, on peut citer entre autres la construction d’une véranda (en bois, en aluminium, en PVC…) et la fusion de 2 maisons mitoyennes.

Les solutions d’extension latérale annexes quant à elles permettent de construire des habitations indépendantes à usage spécifique telles qu’un bureau de jardin, une salle de jeux…

Les solutions d’extension en hauteur

L’extension en hauteur s’impose comme la solution d’aménagement idéale pour agrandir sa maison notamment dans les zones urbaines où les possibilités d’extension latérale sont restreintes. Dans la plupart des cas, on peut procéder à :

  • L’extension par surélévation qui consiste à rajouter un ou plusieurs niveaux à la structure existante, et ce, généralement en surélevant les murs porteurs.
  • L’aménagement des combles : cette démarche requiert principalement le renforcement de l’isolation, la création d’escaliers d’accès ainsi que des travaux pour rendre l’espace confortable et sécuritaire.
  • La création d’une mezzanine qui est une solution très pertinente lorsqu’on dispose d’une hauteur sous plafond assez conséquente.

Les solutions d’extension par excavation

Solutions d’aménagement moins courantes pour agrandir sa maison, l’extension par excavation consiste, contrairement à l’extension en hauteur à gagner de l’espace de vie dans les fondations de la maison. Le plus souvent, il s’agit de réaménager le sous-sol ou la cave pour les rendre habitables. Pour ce faire, il faudra penser à illuminer ces pièces, de préférence par une source de lumière naturelle. Il faudra également endiguer tout problème éventuel d’humidité et de ventilation tout en prenant soin de ne pas fragiliser les fondations de la maison.

Les sous-sols semi-enterrés se prêtent le plus facilement à ce type d’extension.

Ce qu’il faut savoir avant d’agrandir sa maison

Quelle que soit la solution d’aménagement choisie pour agrandir sa maison, certaines démarches doivent être respectées. Avant toute chose, il est important de se renseigner à propos du Plan local d’urbanisme (PLU) avant d’engager les travaux. Il faudra notamment s’informer sur le plan d’occupation des sols (POS) ainsi que sur le Coefficient d’occupation des sols(COS).

Par ailleurs, lorsque l’extension donne lieu à un gain de surface habitable supérieur ou égale à 40 m², la demande d’un permis de construire sera obligatoire. Pour une superficie moindre, il suffira de remplir une déclaration préalable auprès de la mairie. Cependant, si l’extension porte la surface hors œuvre brute (SHOB), c’est-à-dire la surface totale de la maison à plus de 170 m², la demande d’un permis de construire sera également obligatoire, et ce en plus du recours aux services d’un architecte.

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

De nombreuses conditions de forme et de fond doivent être respectées quand on donne congé à son...

Laisser un commentaire