Lorem ipsum...

C’est connu, les appartements en étage sont plus recherchés que ceux situés dans les étages inférieurs, et cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit d’un rez-de-chaussé. Des avantages comme l’ensoleillement et la vue font les principaux intérêts des logements situés en étage. Habiter au dernier étage est le plus convoité, mais c’est aussi souvent le plus cher.

Des prix variés suivant les étages

Concernant l’achat immobilier, la variation des prix de vente est constatée entre les appartements selon les étages où ils se trouvent. Cette différence est encore plus importante lorsqu’il s’agit d’un logement situé au dernier étage. Sur une étude effectuée à Paris, un écart de 19% a été constaté sur le coût d’un appartement situé au rez-de-chaussée et celui qui se trouve au 6e et dernier étage. Mais la présence de l’ascenseur est aussi un facteur de variations. Pour un immeuble sans ascenseur, les plus convoités sont les 1er, 2e et 3e étages et le tarif le plus cher est attribué à l’appartement qui se trouve au 2e étage.

Plus l’étage est élevé, plus cela impacte sur le prix

En général ,les Français préfèrent habiter en étage avec le confort d’un ascenseur. Ce phénomène influence le prix de vente des appartements qui connaissent parfois une hausse supérieure à 10%. Sur un appartement en étage, la différence de prix de vente est déjà constatée entre le rez-de-chaussée et le 1er étage, plus de 9% pour un immeuble doté d’ascenseur et plus de 7% pour un immeuble sans ascenseur. Le rez-de-chaussée est le moins coté sur le marché de l’immobilier, sauf si l’appartement offre d’autres avantages tels qu’une terrasse une cour ou un jardin.

Habiter au dernier étage, l’idéal pour les Français

Suivant une étude effectuée sur 50 000 achats immobiliers répartis sur les villes de Paris et 10 autres grandes villes, vivre dans un appartement situé au dernier étage est l’idéal pour les Français, à condition que l’immeuble comporte un ascenseur. Le même constat est révélé sur une étude effectuée par les agences immobilières et les résultats sont unanimes sur ce constat pour 69% d’entre elles. En province où les immeubles sont moins hauts, c’est le 4àme étage qui est le plus onéreux avec une différence de 4% sur le tarif d’un appartement du 2e étage. Que ce soit pour les Parisiens ou les provinciaux, les étages en hauteurs sont appréciés seulement si l’immeuble comporte un ascenseur. Le rez-de-chaussée reste 10% fois moins cher, que l’immeuble ait ou non un ascenseur.

Avantages du dernier étage

Le dernier étage d’un immeuble et le meilleur endroit pour vivre, c’est le lieu le plus aéré et le plus ensoleillé. Situés en hauteur, les habitants sont à l’abri de la pollution et du bruit. Ils se sentent plus en sécurité, l’appartement étant moins accessible se trouve être plus éloigné des cambrioleurs et des curieux. La vue est agréable et plus dégagée. La plupart des immeubles sont équipés d’un ascenseur pour desservir les différents étages. Habiter au dernier étage d’un immeuble est néanmoins moins pratique pour les personnes âgées ou handicapées qui préfèrent le rez-de-chaussée.

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

De nombreuses conditions de forme et de fond doivent être respectées quand on donne congé à son...

Laisser un commentaire