Lorem ipsum...

La caution locative étudiante ou Clé est un dispositif mis en place par l’État afin de faciliter l’accès des jeunes au logement. Par cette mesure, l’État devient le garant des étudiants auprès de leur bailleur, peu importe leurs revenus, leur situation familiale et leur nationalité.

Caution locative étudiante: les bénéficiaires

Trouver un logement est un véritable calvaire pour les étudiants à cause de nombreuses formalités afférentes à la location. Pour faciliter la démarche des jeunes, l’État a mis en place la caution locative étudiante. Grâce à ce dispositif, l’État devient le garant des jeunes qui ont du mal à dénicher un garant.

Cette mesure gouvernementale bénéficie à tous les étudiants de moins de 28 ans au moment de la signature du contrat de bail. Pour pouvoir prétendre à la « Clé », l’étudiant ne doit pas disposer de caution familiale ni amicale ni bancaire.

La caution locative étudiante profite également aux doctorants ou postdoctorants de nationalité étrangère de plus de 28 ans. Pour jouir de cette aide du gouvernement français, l’étudiant doit être en possession d’un diplôme de doctorat de moins de 6 ans et occupant un poste de chercheur non titulaire dans un laboratoire de recherche avec un contrat de travail à durée déterminée.

Caution locative étudiante: quel type de logement choisir?

La « Clé » a pour but de faciliter l’accès au logement pour les jeunes et de limiter les files d’attente dans les résidences auprès du centre régional des œuvres universitaires et scolaires ou Crous.

Pour éviter des abus de la part de certains étudiants, l’État a plafonné le montant du loyer. Cette somme varie en fonction de la localisation géographique du jeune.

Le loyer est plafonné à 500 euros dans les provinces et à 600 euros en région Île-de-France. Le plafond est assez élevé dans la ville de lumière. Il est de 700 euros à Paris.

Comme cette mesure gouvernementale s’adresse également aux couples, ils bénéficient d’une majoration de 60% sur le plafond de loyer établi par l’État.

Les démarches à effectuer pour bénéficier de la caution locative étudiante

Avant de déposer une demande en ligne, les étudiants doivent vérifier s’ils remplissent les conditions d’éligibilité.

Si le jeune est éligible à la caution locative étudiante, il peut compléter le formulaire de demande de caution sur le site du Crous. Pour ce faire, l’étudiant doit se munir de son numéro national d’étudiant ou INE et fournir toutes les pièces justificatives réclamées. Le Crous répondra à la demande dans un délai de 3 jours.

Fonctionnement de la caution locative étudiante

La caution locative étudiante n’est pas gratuite. En contrepartie de l’aide de l’État, le jeune est tenu de verser tous les mois une cotisation équivalente à 1,5% du montant de son loyer. Le montant de la cotisation est plafonné à 10,50 euros par mois à Paris, à 9 euros en Île-de-France et à 7,50 euros dans les autres régions.

Ces cotisations ont pour but d’aider les étudiants en difficulté. Elles serviront à régler les loyers impayés par les étudiants.

Même si l’État se porte garant en cas de loyers impayés, l’étudiant doit tout de même rembourser le gouvernement à un moment donné.

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

De nombreuses conditions de forme et de fond doivent être respectées quand on donne congé à son...

Laisser un commentaire