Lorem ipsum...

Les dégâts des eaux sont l’un des sinistres qui touchent le plus les occupants d’un immeuble. Dans ce genre de situation, plusieurs questions traversent souvent l’esprit du locataire ou du propriétaire. Qui est responsable des dégâts des eaux? L’ assurance va-t-elle rembourser les dégâts occasionnés par l’eau? Avant de régler toutes ces questions d’ordre administratif, il faut commencer par régler le problème de fuite d’eau.

Les premiers réflexes à avoir en cas de dégâts des eaux

Chaque année, plusieurs immeubles sont victimes des dégâts des eaux. Quand ce sinistre se produit, il est conseillé de commencer par couper l’alimentation d’eau. Ensuite, le locataire ou le propriétaire doit déterminer l’origine de la fuite si elle est visible.

Dans le cas où la fuite d’eau provient du logement du voisin, il faut le prévenir immédiatement. S’il ne veut pas coopérer en vue de régler le problème, prévenez le gardien de l’immeuble.

Une fois l’origine de la fuite détectée, il faut contacter un professionnel pour réparer la plomberie. Avant son arrivée, il est recommandé de boucher les tuyaux pour limiter les dégâts occasionnés par l’eau.

Les démarches à suivre en cas de dégâts des eaux

Pour bénéficier d’un remboursement de la part de la compagnie d’assurance, le locataire est tenu d’envoyer un constat à l’amiable de dégât des eaux dans les 5 jours après la découverte de la fuite. Sans l’envoi de ce document, le locataire ne peut pas prétendre à une indemnisation de la part de l’assureur. Il est d’ailleurs conseillé d’envoyer le constat par lettre recommandée pour plus de sécurité.

Le constat amiable doit être établi dans 3 situations précises:

– La fuite provient de chez vous et a détruit votre intérieur.

– Elle provient de votre maison et a touché le voisin.

– La fuite vient de l’habitation du voisin et a endommagé votre demeure.

Les informations indispensables dans un constat amiable

Le constat amiable renseigne l’assureur du problème de dégât des eaux. Donc, il doit contenir la cause du sinistre, les dommages occasionnés ainsi que votre adresse. Ce document comporte également des feuillets. Ces feuillets sont destinés à votre assurance et à celle de la partie adversaire. Ils s’adressent aussi aux propriétaires et au syndic si vous êtes locataire. La loi rend obligatoire la souscription d’une assurance par le syndic et le propriétaire. Ils engagent leur responsabilité civile si la fuite est due à une négligence de leur part.

Comment l’assurance fixe-t-elle l’indemnisation en cas de dégât des eaux?

Bien souvent, l’assureur a l’habitude d’envoyer un expert en vue de constater l’étendue des dégâts. L’envoi de ce professionnel retarde parfois le processus de remboursement. L’expert n’arrive sur les lieux qu’après plusieurs semaines. C’est pourquoi il est recommandé de ne rien jeter et de ne rien réparer hormis la fuite d’eau, tant que le professionnel n’est pas venu faire son travail. Gardez tous les objets abimés par l’eau si vous souhaitez recevoir une indemnisation conséquente.

Si le coût du dommage est faible, l’assureur n’envoie pas un expert. Il demandera simplement que l’assuré envoie le devis de la réparation effectuée par un professionnel. Une fois qu’il a le devis en main, l’assureur effectue le remboursement.

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

De nombreuses conditions de forme et de fond doivent être respectées quand on donne congé à son...

Laisser un commentaire