Lorem ipsum...

Gros plan sur OSLO, ce nouvel outil d’observation du marché locatif français, lancé par la FNAIM qui permet entre autres de déterminer les loyers médians, les délais moyens de relocation et la rentabilité locative brute moyenne de près de 200 villes de France.

Qu’est-ce que OSLO ?

OSLO ou Observatoire de la statistique de la location est un tout nouvel outil lancé par la FNAIM (fédération nationale de l’Immobilier) en début d’année afin d’avoir une meilleure connaissance du marché locatif en France. Pour ce faire, ce thermomètre des loyers français se base sur les informations obtenues à partir des 250 000 références locatives annuelles relayées sur le site de la FNAIM et ses quelque 4 000 agences adhérentes.

L’OSLO de la FNAIM permet entre autres de déterminer les loyers médians ainsi que les délais moyens de relocation dans près de 200 villes françaises. Autant dire qu’il s’agit d’une mine d’informations précieuse pour les pouvoirs publics, les investisseurs locatifs privés et les locataires.

Les loyers médians pratiqués en France

D’après OSLO de la FNAIM, Paris, Lille et Bordeaux sont les villes où les loyers sont les plus chers sur tout le territoire national. En effet, il faut débourser en moyenne 28.8 €/m² pour y être locataire. Dans les deux autres villes, les loyers médians sont respectivement de 13.4 €/m² et 13.3 €/m², soit moins de la moitié du loyer médian à Paris.

En ce qui concerne les villes françaises où les loyers sont les plus abordables, on retrouve Strasbourg avec un loyer médian de 11. 4 €/m², Dijon où les logements se louent en moyenne à 10.8 €/m² et enfin Orléans qui affiche 10.4 €/m² en moyenne.

Les délais moyens de relocation en France

C’est sans surprise que l’OSLO de la FNAIM révèle que les délais moyens de relocation sont plus courts dans les zones tendues et à l’inverse plus longs dans les villes où les loyers sont abordables.

La ville de Lille obtient le record du plus court délai moyen de relocation avec seulement 13 jours. Suivent ensuite Bordeaux et Paris avec respectivement 31 jours et 33 jours. Par contre dans les villes telles que Dijon, il faudra compter en moyenne 101 jours pour une nouvelle location. À Ajaccio où le loyer médian est de 11.8 €/m², ce délai est de 66 jours et à Orléans, il est de 59 jours.

La rentabilité locative brute moyenne

Grâce à l’outil OSLO de la FNAIM, il est aussi désormais possible d’avoir des chiffres précis sur la rentabilité locative brute moyenne que peut offrir une ville. Sur le premier semestre de cette année, il a été par exemple établi que Dijon, Rouen, Orléans et Rennes sont dans l’ordre les villes qui enregistrent le plus fort taux de rendement locatif de toute la France. En effet, les rendements locatifs y sont supérieurs à 6 %.

La capitale française s’impose comme la ville où un investissement locatif est le moins rentable avec un taux de rendement locatif de seulement 3.4 %. Viennent ensuite les villes de Lyon, Nantes et Ajaccio où ce chiffre avoisine les 4.5 %.

A propos de l'auteur

Articles similaires

La première grande loi immobilière du Président Macron fait une entrée remarquée au Parlement. Avec...

Face à l’explosion du phénomène Airbnb, la Mairie de Paris s’est dotée d’un arsenal juridique qui vise...

De nombreuses conditions de forme et de fond doivent être respectées quand on donne congé à son...

Laisser un commentaire